06/12/2007

Hermeton-sur-Meuse: dispositif portuaire

Octobre 1998: l'opération "Meusasec" met à jour des vestiges portuaires à Hermeton-sur-Meuse.

Durant trois semaines du mois d'octobre 1998, la haute Meuse a été mise en chômage afin de réaliser différentes interventions dans les réparations aux berges et barrages. Si la baisse volontaire du niveau de l'eau a permis de réparer les ouvrages d'art, elle a aussi donné lieu à une vaste opération achéologique baptisée "Meusasec". Cette opération a réunit pendant dix jours les services archéologiques de la Région wallonne, le Centre de Recherches Archéologiques Fluviales (CRAF), le Ministère de l'Equipement et des Transports, les communes, des entreprises et des bénévoles.

Cette opération a permis de mettre a jour, près de l'église d'Hastière, ce qui semble être un dispositif portuaire: murs destinés à retenir les crues, rampe d'accès menant à un embarcadère et chemin vers le monastère. L'examen des 90 km des deux rives entre le barrage de La Plante et la frontière française a révélé des dizaines de sites: traces d'un pont du XVIIe siècle à Dinant, construction en pierre posant sur un radier pouvant appartenir au couvent des Augustins à Bouvignes et des amorces de gués et une batte à Hermeton-sur-Meuse.

18:15 Écrit par Lucky Skywalker dans Hermeton-sur-Meuse | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : archeologie, port, quai, gue, batte |  Facebook |