01/03/2007

Gimnée: 1657 - Miracle de Notre-Dame de la Croix.

gimnéegimnée traditions

 

Résurrection d'un enfant mort-né à la chapelle de l'Ermitage.

vierge_a_lenfant

Le 25 mars 1657, dimanche de la Pâques fleurie, naquit, au village de Mesnil, près de Vierves, un enfant mort-né. Comme il était de tradition sous l'ancien régime, son père, Georges Gilsoul, décida de transporter l'enfant dans une chapelle dédiée à la Sainte Vierge dans l'espoir qu'il ressusciterait quelques instants afin qu'on pût lui administrer le sacrement du baptême. C'est ainsi que le 30 mars 1657, Vendredi saint, il déposa l'enfant sur l'autel de la chapelle de Notre-Dame de la Croix à Gimnée, encore connue sous la dénomination de chapelle de l'Ermitage, "avec ferme foi que la bonne Dame le pourroit assister".

Le vendredi 6 avril 1657, à la soirée, quelques personnes se rendirent dans la chapelle pour prier. Parmi celles-ci se trouvait Marie de Fumais, sage-femme d'Agimont, qui avait elle-même apporté un enfant mort-né pour l'exposer dans cette même chapelle.

En entrant, ces fidèles remarquèrent immédiatement que le bébé déposé sur l'autel par Georges Gilsoul avait l'oeil gauche entr'ouvert et que des larmes en coulaient. Immédiatement, le marlier François Goffin, prit de l'eau et lui administra le baptême. Un quart d'heure plus tard, le corps du bébé changea complètement de couleur, son décès ne laissant alors plus aucun doute.

Dès le lendemain, la Haute Cour de Justice de Gimnée consigna par écrit les dépositions des témoins qui figurent actuellement aux Archives de l'Etat à Namur dans une liasse des années 1419-1791 consacrée aux archives de l'église Saint-Servais de Gimnée.

20:45 Écrit par Lucky Skywalker dans Gimnée | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : tradition, miracle |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.