28/02/2007

Gimnée: Joseph Chot évoque Robert de Gimnée.

gimnéegimnée documents
 

En 1934, Joseph Chot, écrivain d'Olloy, publie "Sous la coupe des sans-culottes de Givet", étude consacrée aux événements qui se passèrent à Givet sous la Révolution française et aux effets que ceux-ci eurent dans les villages du sud de l'Entre-Sambre-et-Meuse, alors terre de la Principauté de Liège. Quelques paragraphes y évoque le rôle politique joué par Robert de Gimnée (1763-1826) député des Ardennes participa notamment au procès de Delecolle, maire de Givet, réputé pour ses exactions.

j_chot6

Sous la coupe des sans-culottes de Givet (1792-1794).
En marge de l'histoire de Belgique.
Etude sur l'histoire révolutionnaire de Givet et sur les effets de la terreur dans le sud de la Principauté de Liège.

Bruxelles, Librairie Vanderlinden, 17, rue des Grandes Carmes - 1934.

yl_ball L'avocat Robert, de Gimnée, commandant de la garde.

alph0217_T

oupet cessa d'être commandant de la garde le jour où il devint maire. L'avocat Robert, de Gimnée, plus tard représentant des Ardennes à la Convention, lui succéda pendant quelques mois. "Pendant ces mois, écrira-t-il en 1791, j'eus à lutter sans relâche contre l'aristocratie des officiers du régiment de Chartres et du régiment du Dauphin".

yl_ball

 Robert de Gimnée, député à la Convention.

alph0216_S

ous le coup de tant d'angoisses qui assaillent les esprits, l'état d'âme de la cité devint tout autre. Les bruits qui couraient au sujet de la responsabilité, de la trahison du roi et de la reine, avaient rencontré, ici comme ailleurs, un crédit dont les effets devaient aboutir à la perte des malheureux souverains. Givet éperdu écoute à présent la voix des meneurs jacobins, celle des représentants des Ardennes à la Convention, récemment élus - dont le député Robert, de Gimnée - celle, enfin, de tous les démagogues qui prétendent indiquer aux Français déroutés le seul moyen de salut.

 

yl_ball Robert de Gimnée, chargé de l'enquête sur les actes abusifs de Delecolle.

alph0198_A

près ce départ [de Delecolle et Berh emprisonnés à Mézières], un représentant de Paris, le député des Ardennes Robert, sont nous avons déjà parlé, fut délégué à Givet par la Convention pour enquêter sur place au sujet des violences et des actes d'improbité que l'on attribuait à Delecolle. Ce représentant Robert, de Gimnée, eut soin de réunir en son dossier tous les actes abusifs dont le Comité secret se rendit coupable. "Ce Comité, dira-t-il dans son rapport, fut tout d'horreurs révoltantes en fait de perquisitions et d'inquisitions, faisant embastiller ses victimes sur de simples soupçons, vandalisant tout le pays, pillant les propriétés."

20:30 Écrit par Lucky Skywalker dans Gimnée | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : document |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.