19/11/2006

Franchimont: les moulins.

RD_BALLMoulin de la Chinelle - XVIIIe siècle.

Rue de la Chinelle, n°6 (à droite)

MOULINCet ancien moulin et scierie de marbre, situé un peu à l'écart du village, a été construit au bord de la Chinelle au XVIIIe siècle mais a subi très tôt des transformations qui sont visibles dans les baies.

La roue de ce moulin se trouvait dans le pignon à rue. Elle a été enlevée au cours de la dernière guerre. Les vannes, le bief d'amont et la dérivation de la Chinelle sont encore visibles à gauche du n°6 de la même rue.

Les angles du bâtiment sont renforcés par des pierres disposées en alternance et qui forment des chaînes d'angle. La haute toiture à coyau et croupette est surmontée d'une girouette.

Au XVIIIe siècle, une annexe sous appentis a été greffée à l'arrière du bâtiment principal.

RD_BALLMoulin de la Scierie - 1763.

Rue de la Chinelle, n°2.

MOULIN1763_02

Situé au creux de la vallée de la Chinelle, à l'est et en contrebas des carrières de marbre, ce moulin est une ancienne scierie de marbre datée de 1763 et qui a cessé toutes ses activités en 1908. Les deux bâtiments qui le composent, implantés perpendiculairement, sont bâtis en moellons de calcaire asisés.

Au centre du volume principal, on remarque une grande porte en marbre rose avec un linteau bombé avec clé gravée du millésime de la construction du bâtiment. Un peu plus bas, la traverse droite encastrée porte la même date. L'imposte de cette baie est fermée par un châssis à petits bois qui semble d'origine.

MOULIN1763_MILLESIMEDe part et d'autre de cette grande porte se trouvaient jadis deux fenêtres à linteau bombé: celles de gauche ont disparu lors du percement de l'ouverture d'un garage; à droite l'une des fenêtres a été transformée en porte mais a gardé, dans sa partie supérieure, le châssis à petit bois sans doute d'origine.

L'étage était éclairé par sept baies identiques. La baie centrale a été obturée. Au-dessus, on remarque des ancres en forme de I. La corniche en pierre est surmontée de la toiture à coyau et à croupettes, percée de trois lucarnes à croupe. Dans la pièce gauche de l'étage se trouve une cheminée Louis XV en marbre.

A droite de ce volume principal, on remarque une dépendance qui servait de forge et qui est sans doute un peu postérieure. Comme le volume principal, cette dépendance s'ouvre par une grande porte centrale, actuellement partiellement obturée, encadrée de deux fenêtres. La toiture est à coyau et, dans le pignon, on peut voir une autre porte à linteau bombé à clé.

SCIERIE_CHINELLELe bief amenant l'eau de la Chinelle passait à l'intérieur du bâtiment situé à l'arrière, perpendiculairement au volume principal, partiellement enterré et probablement surbaissé. C'est dans ce bâtiment que se trouvait la roue hydraulique. Les ouvertures de ce bâtiment sont à linteau bombé et clé; certaines de ces ouvertures ont été remaniées. Une porte subsiste au niveau de l'étage.

10:53 Écrit par Lucky Skywalker dans Franchimont | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : patrimoine, moulin |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.