18/11/2006

Franchimont: vie de saint Hadelin.

franchimontfranchimont traditions
 
stHadelin
Statue de St.Hadelin
du XVe siècle.

Saint Hadelin (ou Adelin) est né en Aquitaine au VIIe siècle. Il se retira très vite de la vie publique pour se consacrer à son idéal religieux. A cette époque, l'Aquitaine envoyait vers le Nord quantité de religieux dont la mission était d'évangéliser nos provinces. Hadelin se rend à l'abbaye de Solignac en Limousin et y rencontre saint Remacle qui a été nommé premier abbé de ce couvent en 632. Saint Remacle élève Hadelin à la prêtrise.

Après avoir rempli pendant quelques temps la charge de référendaire à la cour du roi Sigibert III, saint Remacle se rend alors à Cugnon en compagnie de Hadelin et y fonde vers 644 un monastère au bord de la Semois.

Saint Remacle est élevé à l'épiscopat entre 644 et 648 et fonde le monastère de Stavelot. Vers l'an 1000, Hériger, abbé de Lobbes, certifiera qu'Hadelin était alors présent aux côtés de saint Remacle, ce qui semble prouvé puisque les moines de Stavelot possédaient à Olne dès le IXe siècle une propriété qui portait le nom de Mont Saint-Hadelin.

Hadelin s'installe dans la vallée de la Lesse, près de Dinant où Saint Remacle l'aida sans doute à construire, près de Dinant, cet ermitage composé de cellules qui donnèrent leur nom au village proche de la vallée de la Lesse: Celles (aujourd'hui commune de Houyet). C'est là que se dresse encore aujourd'hui une superbe église romane du XIe siècle dédiée à saint Hadelin.

Le saint s'était à peine installé à Celles que, comme il arriva souvent à cette époque, les seigneurs voisins, pressentant les bienfaits d'une implantation monastique dans la région, se mirent à rivaliser de générosité envers celle-ci. Parmi ces bienheureux donateurs se trouvait par exemple Pépin de Herstal qui aurait gratifié la nouvelle fondation de quelques domaines. C'est ainsi qu'Hadelin reçut la villa de Franchimont ainsi que celle de Veltz et un manse à Rustina, ces deux dernières localités étant inconnues aujourd'hui.

La générosité des donateurs permit le développement rapide du monastère: au premier oratoire vint s'ajouter un second qui fut malheureusement détruit après le passage des Normands. On n'en conserve plus de trace.

Le saint ermite regroupa des novices à Celles et mourut entouré de ses disciples, sans doute le 3 février 690

Le monastère de Celles, transformé ensuite en chapitre, fut transféré à Visé au XIVème siècle. La châsse dans laquelle se trouvent les reliques du saint se trouvent donc actuellement à Visé où elles ont été transportées en 1338, ce qui valu à l'église de Visé d'être promue au rang et aux privilèges des collégiales. La ville elle-même adopta saint Hadelin pour patron. Cinq autres paroisses de Wallonie gardent son nom. Il est fêté le 4 février.

17:25 Écrit par Lucky Skywalker dans Franchimont | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : saint, tradition |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.